cccccccccccccccc

Noelle voyance suite

SUITE des EXPERIENCES de NOELLE 

 

 

A vous du forum qui me lisez, je vous remercie de votre écoute et aussi je félicite Béatrice pour son accompagnement, sa clairvoyance, son coaching ;
Je suis donc ravie d’échanger mon expérience avec vous ou Béatrice a merveilleusement ré-organisé un bout du puzzle de ma vie ;

J’y ajoute ce soir quelques informations complémentaires :

Au fil de la conversation d’hier soir avec Béatrice, il m’est revenu en mémoire le fait que ERIC, mon frère de 4 ans mon cadet, était le CHOUCHOU du grand-père Paul (= le côté affectif) ;
Il s’est remarié avec une Marie, célibataire de 50 ans sans enfants (elle a aujourd’hui 93 ans) et j’ai souvent entendu maman dire que Eric représentait « leur » BEBE pour ce nouveau couple ;

Il est important que je précise
Que Eric refusait « d’aider » à la ferme ou dans les tâches que nous, enfants partagions plus ou moins ;
Que de ce fait, papa le traitait de fainéant et Eric aussi cherchant à éviter les corvées, se rendait (= se cachait, trouvait la protection, se faisait bichonner chez le grand-père)

Aussi, j’empêchais mon père de se défouler par des coups sur Eric en me plaçant entre eux et en colère je lui disais : « Arrête, tu vas le tuer, tape sur moi » et cela le calmait !

Voilà le relevé des différents ERIC rencontrés ces temps-ci
Dont certains ont reçu des courriers dictés par Béatrice ou bien des conseils de comportements à modifier vis à vis d'eux:
-ERIC: Docteur = appel téléphonique coaché pour un patient en dialyse ;


-ERIC: voisin avec son chien qui aboie = lettre au maire afin qu’il intervienne prés de ces voisins et cesser cette nuisance sonore !


-ERIC : un client retardé et déréglé sexuel : je ne lui fais plus la bise mais à la place, je lui donne une poignée de main (= j’apprécie ce meilleur respect de moi-même)


-ERIC : kiné, (j’aime bien ses cours mais je me sens encore bloquée dans la communication, le dialogue et la relation, mais c’est vu avec Béatrice en vue d’améliorer cela) ;


-ERIC : parisien mutualiste (mutuel signifie soi avec soi) qui m’avait donné rendez-vous vendredi 12 et qui m’a OUBLIEE à cause d’avoir été retenu en RV à l’Hôpital Mémorial ;


Béatrice a mis la lumière sur le message qui est que
- Eric représentant mon frère
-L’hôpital mémorial, c’est sa Mémoire,
Cela signifie que Eric a tout OUBLIE , il a effacé de sa mémoire d’enfant, car Béatrice me montre ce soir que :

Eric est né un 2 Août,
Ma rupture d’avec Robert était un 3 Août ::: ENTRE LES DEUX MON CŒUR BALANCE
Le grand-père né un 4 Août

BEATRICE ME DONNE LA PREUVE QUE JE N’AI PAS AFFABULE SUR L’HISTOIRE D’ATTOUCHEMENTS !
Que ERIC a du être le témoin de scènes !!!
ET c’est là qu’il a effacé ça de sa MEMOIRE

Ironie du sort : cet après-midi, je vois sur ma messagerie un mail de Béatrice à 8h40 ce matin : « avis de lecture »
J’ouvre ce mail et il s’avère vide !
Je questionne Béatrice par mail sur le contenu de ce mail et elle me répond qu’elle ne m’a rien envoyé !!!
PENDANT QUELQUES MINUTES, JE ME SUIS DIT : J’HALLUCINE !!!

Et en vérifiant, non, je n’affabule pas, problème informatique !

EH OUI, Béatrice, petit à petit, je me permets de ressentir et MERCI

Bises à tous sunny
Noëlle

   &&&

NOELLE ECRIT :

Après avoir accepté que B.Chapelle publie mon histoire sur
les attouchements, je reçois au courrier une lettre de
Mme Germaine, qui fut mon institutrice pendant toute ma
scolarité en primaire!


Je ne m’étais pas aperçue, à ce moment-là, que cette lettre
venait déjà en RESONANCE à ma DEMARCHE d’accepter que Béatrice publie mon histoire

 

Mme Germaine, âgée de 82 ANS et toute sa tête, très
mécontente des soins et du comportement du docteur ERIC,
décide d’en changer et lui en fait part par courrier, auquel le
docteur ERIC répond, vers le 5 octobre 2006 !

Or, Il s’avère qu’à cette même époque, Noëlle subissait
aussi la pression, de la part de ce docteur ERIC dans le
cadre de sa profession d’infirmière ( elle est en libérale ) !!
Il essayera de la culpabiliser en tant qu’infirmière pour
l’obliger à « laisser tomber » plusieurs de ses patients,
afin qu’elle accepte de prendre en charge le cas d’un
autre patient très lourd, dont aucun professionnel de la
santé ne voulait !

Dans l’histoire des attouchements, j’ai oublié de vous donner
certaines précisions concernant le docteur ERIC, qui ont leur
importance ! Il y a quatre ou cinq ans, dans la maison de
retraite « LE CHANTEUR ° »
( °à lire ), le docteur ERIC, se vanta à la cantonade, que sa
femme avait reçu une lettre ANONYME dans laquelle,
Noëlle était mentionnée comme faisant partie du harem
de notre fameux docteur ERIC et qui se composait, d’après
le courrier, de trois femmes !

 

Mais revenons à l’histoire de Mr NOEL,
le lendemain 14 janvier 2007, notre amie Noëlle se rend
chez Mr NOEL pour faire les piqûres à sa femme MARCELLE ! et Patricia , la fille
du couple remercie chaleureusement Noëlle d’avoir
insisté auprès du docteur et du SAMU, car d’après le
cardiologue de l’hôpital son père serait mort dans
l’après-midi!

Il était toujours en soin intensif le 20 janvier
dans un état critique ! Il semblerait qu’une récidive
de cancer, du poumon ….. Patricia, sa fille, était très
en colère contre le docteur ERIC qui pour elle, a négligé
son père, dont l’état s’est dégradé depuis un an!
Aucun examen ! Le docteur n’écoute pas ses patients !
Il se surcharge de boulot !

Cela a rappelé à Noëlle, un autre docteur, celui de sa
grand-mère MARCELLE qui lui avait diagnostiqué une
sciatique parce qu’elle avait mal à la jambe! Il lui a donné
un traitement d’anti-inflammatoire et lui a précisé qu’elle
pouvait se lever, ce qu’elle fera, ce qui lui vaudra de
mourir d’une embolie PULMONAIRE, due à une phlébite,
le lendemain!


Voilà, pourquoi, Noëlle a agi jusqu’au bout pour
Mr NOEL et Marcelle sa femme, cela l’a renvoyé à
sa grand-mère MARCELLE qui n’avait pas pu être
SAUVEE ! Patricia leur fille pourrait être associé à
PATRICK grand AMOUR de Noëlle MORT à l’hôpital,
des suites d’un accident de la route!Il était né la veille
de la St ERIC, mais aussi le jour de la St PASCAL,
prénom du dernier frère de Noëlle! (constellation familiale )

L’ETIQUETTE = l’habit ne fait pas le moine !
Ici, nous retrouvons un docteur qui se laisse déborder
par ses croyances et qui profite de son ETIQUETTE
pour jouer le seigneur et MAITRE !!!!


STOP, ne vous laissez plus MAL-TRAITER par les
CROYANCES de ce DIEU DOCTEUR DEGUISE !
Le fait de tout noter, et de tout DECODER, a pour
BUT de montrer les schémas répétitifs à Noëlle afin
de lui donner des DEMARCHES et des MOTS bien
SPECIFIQUES qui vont lui permettre par leur application,
de développer en Noëlle, une certaine ASSURANCE
qui deviendra de plus en plus NATURELLE !



Toujours le 15 janvier 2007
:
NOELLE dit : Encore une résonance dans la matière avec
mon voisin qui s’appelle, ERIC MARTIN ! Celui-ci,
a un chien qu’il laisse dehors et qui aboie pendant des
heures !Lettre écrite avec B.Chapelle, au maire afin
qu’il intervienne pour faire cesser cette nuisance sonore !

Il s’avère que j’ai appris que la femme de ce fameux
voisin ERIC, travaille dans la même usine que mon
frère ERIC !( souvenez-vous, mon frère, est celui qui
se réfugiait auprès de mon gdpère Paul violeur, pour
éviter de travailler à la ferme !

 

 &&&

 

 Mercredi 31 janvier 2007 (message de Noelle )

Bonsoir à vous tous, bonsoir Béatrice,

OUAAAAH !!! Béatrice, j’ignorais qu’une femme LECHANTEUR faisait partie de mon tableau généalogique ! Surprised
Incroyable ! Je suis aussitôt allée vérifier ;
Alors ça ! Chapeau, je n’en reviens pas !!!

Merci beaucoup Béatrice de me permettre de réaliser tous ces liens qui démontrent la FORCE MAGNETIQUE ; celle qui fait que je m’attire, dans ma vie, une certaine catégorie de relations masculines, en rapport évident avec mon vécu d’enfant d’abord (mon père= tais-toi ; mon grand-père=viol) ; ces vécus eux-mêmes dépendants de mes vies antérieures.

En effet, grand nombre d’hommes dans ma vie s’avèrent être porteurs de soucis vis-à-vis de la sexualité : il est maintenant certain que je les attire, (alors que j’étais persuadée que j’étais victime, impuissante et qu’ils venaient vers moi par le plus grand des hasards) jusqu’à ce que, grâce à Beatchapelle, au travers de sa clairvoyance, sa prévoyance, son coatching soutenu sur mes difficultés présentes, je le ressente de plus en plus clairement ;

Anecdotes :
Concrètement hier, comme tous les lundis, je suis allée chez Emmanuel (cité ci-dessus dans le compte rendu de Béatrice), qui me prévient qu’il a appelé le Dr Eric et qu’il va arriver incessamment sous peu ; je me sens paniquée ! affraid Quoi lui dire ? Comment l’accueillir ? (Je précise que je l’ai eu au téléphone 1 fois, depuis l’événement culpabilisant d’Octobre dernier où il m’a répondu froidement, sèchement, brièvement, mais jamais revu « en vrai » !!!)
Alors, je parviens à me réunir et je me répète les mots dictés de Béatrice à exprimer en situation devant ce Dr ; je les répète tout en faisant ma tâche alors qu’il n’est pas arrivé, mais je retrouve une assurance et un aplomb en moi ; et ainsi, j’ai hâte qu’il arrive parce que je suis prête à le recevoir ; et en même temps, je prends mon temps car j’ai envie de cet échange ;
Finalement, je suis partie puisqu’il n’arrivait pas ;
L’essentiel fut que je sois parvenue à me sentir forte et sûre de moi intérieurement et ce fut un exercice de répétition important pour le jour réel où je vais lui faire face ! queen

Ce matin, au moment où Béatrice publiait la suite de mon histoire (9h30, et je m’aperçois de cela ce soir), j’ai rencontré le Eric (déréglé, vivant chez Emmanuel), qui m’a dit que le Dr n’est venu que ce matin !
Par contre, ce dernier Eric m’a demandé RV pour une prise de sang ; il m’a précisé qu’il n’y avait pas d’urgence, qu’il n’avait pas envie que ma remplaçante lui fasse et qu’il préfère attendre la semaine prochaine où je serait de service ! Et ça m’énerve qu’il s’agrippe à moi scratch ; je m’énerve de ne pas être capable de lui dire que je n’ai pas envie, incapable de lui imposer ma collègue !!! AH LALA !!!
Mais, je me rassure, Béatrice saura me trouver les mots !

Aussi, ce même jour, j’ai rêvé que j’étais devant un comptoir dans une pharmacie où se trouve, face à moi, un grand et bel homme (à mes yeux), dégageant une certaine humilité qui me plait, je le sens accueillant, réceptif, calme, émanant une confiance en lui ; Sans qu’il ait ouvert la bouche, je reçois tout ça ! Rolling Eyes
Il me permet de me sentir à « sa hauteur » ; ET CA, C’EST UN NOUVEAU SENTIMENT, D’EGALITE DE DIEU DEGUISE A DIEU DEGUISE,
QUEL REGAL, C’EST BEAU ! NON !!!

Tout cela pour vous dire que j’ai l’impression grandissante qu’une aspiration nouvelle est en train de naître en moi et je me réjouis de la partager avec vous ;
J’ai quand même une question :
L’homosexualité est-elle une déviance sexuelle ? Question
J’ai certaines de mes relations familiales et amicales qui vivent l’homosexualité dans une apparente harmonie, je n’ai pas de souci et je les respecte énormément ; aussi, puisque moi-même, j’étais perturbée sur le thème de la sexualité ( ….Robert, homo refoulé), me suis-je construite des croyances erronées ?

Merci à Béatrice,
Merci à vous, ceux qui nous ont lu, sunny sunny
Bonne nuit Sleep
Noëlle

 &&&

 samedi 3 février 2007 - 21:26

Bonsoir à toutes et tous, Very Happy Very Happy

De nouveau, je viens vous faire profiter du fruit de mes démarches avec Beatchapelle ;

Delphine était mon thérapeute et mon amie, c’est elle qui m’a dirigée vers Béatrice Chapelle quand elle avait eu les coordonnées par l’une de ses clientes.

Je suis restée 2 ans en thérapie avec elle qui prétendait lire dans les mémoires émotionnelles et être en contact avec les anges.
De cette proximité, s’est développée une amitié mais ce dont je ne m’étais pas aperçue, c’est que quelque part, je m’étais mise en ESCLAVE de l’amie et du thérapeute !

Le 12 Avril 2006, je me retrouve confrontée à un comportement du thérapeute qui ne va pas du tout avec l’éthique de l’étiquette ; alors que je l’ai prévenue de l’annulation d’un RV, elle essaie de me culpabiliser en prenant sa fille et son mari à témoin.

A la fin d’une consultation, elle a essayé de me culpabiliser en utilisant les mots suivants :

« Je me défends, tu m’attaques sur mes compétences professionnelles, tu m’as blessée au plus haut point, tu as créé des ravages en moi, je t’en ai voulu, j’ai été en colère, j’ai fait lire ton mail à ma fille et à mon mari où tu disais que tu n’allais pas bien en me précisant que tu avais le sentiment que j’étais fatiguée et non disponible en dehors des RV( prévus et payants) ; ils ne pouvaient pas croire que c’était toi !


Elle a insisté lourdement, tout cela parce que Delphine thérapeute amie n’acceptait pas que je puisse arrêter ma thérapie avec elle pour finalement continuer avec la méthode Chapelle !

Et surtout, j’ai été très déçue de son comportement et de sa prise de position concernant le kiné Eric !


Pour moi, d’un seul coup, elle était tombée d’un piédestal sur lequel je l’avais mise.
C’est-à-dire qu’elle prétend certaines choses et se sauve quand celles-ci se matérialisent, laissant son client totalement démuni.

Donc nos rapports se sont arrêtés, totalement sur le plan professionnel, et pratiquement sur le plan amical.
Bien que sur le plan amitié, j’aurais aimé que nous restions amies.
Le fait que nous ne soyons plus en contact m’a laissé un goût amer d’où découlait une appréhension d’une nouvelle rencontre.
Je me sentais comme une petite fille qui avait mal fait, qui avait désobéi, qui s’était enfuie !

En fait, une part de moi était désemparée face à cette amitié qui disparaissait de ma réalité.

Alors, j’appréhendais de lui demander des photos que je lui avais confié afin qu’elle travaille sur les émotions.

Et donc, la blessure de cette amitié en suspens était toujours là en moi et elle s’est réveillée à travers l’histoire des attouchements.

Aussi, afin d’éclaircir et de soulager en moi cette blessure, Béatrice m’a proposé de lui envoyer le courrier suivant, mi janvier :

« Une nouvelle année est en train de naître pour tous ; Aussi, que celle-ci t’attire tout ce dont tu as envie pour toi et ta petite famille.
Et je profite de ce moment pour te demander si tu pouvais avoir la gentillesse de me renvoyer les photos qui me tiennent à cœur et que je t’avais confié comme outil thérapeutique, à ta demande pour nos séances de lecture d’émotions.
Merci à toi de ton attention d’hier et d’aujourd’hui, je me sens libérée de l’emprise affective de Robert et très sollicitée au niveau professionnel par mes clients, je me sens de mieux en mieux.
PS : je te joins une enveloppe timbrée pour le renvoi.
Je t’embrasse toi et ta petite famille »Noelle


Donc, le mercredi 31 janvier, jour de la Saint Marcelle : ma grand-mère paternelle, aussi Marcelle fille de Victorine et en plus, Marcel le voyant, je reçois des photos de Delphine par courrier, photos sur lesquelles je figure accompagnée de Marcel le voyant, manipulateur de Robert, mon ex-thérapeute et ex-amant.

Je contacte Béatrice par mail pour lui exprimer ma satisfaction d’avoir récupérer les photos mais ma grande déception de ne voir aucun autre mot que :
« ci-joint les photos, Delphine » !

Dans le même temps, je m’aperçois, après avoir rechargé mon portable, que j’avais un SMS de Delphine daté du 29 Janvier (jour de l’anniversaire de ma sœur aînée) dont voici le contenu mot à mot :
« Merci pour tes vœux, ns te souhaitons une bonne année 2007 ns aussi, j’ai préparé 1 enveloppe av tes fotos, excuse-moi d’avoir oublié de te les renvoye Biz »

Et là, c’est la GRANDE JOIE, notre amitié n’est finalement pas terminée, il en reste un fil !

Donc, j’ai Béatrice au téléphone, elle m’apprend à envoyer des cartes musicales dont voici l’adresse :
http://cartes.villeronce.com/;

Elle me demande d’en envoyer une à Delphine, en remerciement de ses vœux qui m’ont procuré une grande joie !

Ce que j’apprécie dans cette VERITE du CODE CHAPELLE, c’est que aussi, j’apprends concrètement, même sur l’ordinateur, Béatrice me donne des cours d’internet, voir d’informatique !!!!


Où je « sue » à grosses gouttes et où Béatrice fait preuve d’une infinie patience, et avec laquelle je ris beaucoup !!! Smile Smile Smile

Le fameux 31 Janvier, jour de la saint Marcelle, je décide de prendre contact avec Evelyne, qui avait essayé maintes fois de me joindre ;

Evelyne, olfacto-thérapeute, a repris contact avec ses parents après 6 ans de silence absolu ;
Comme c’est étrange, cette thérapeute, qui est en relation avec Marcel, le voyant , depuis que je l’ai rencontrée , j’ai exprimé à haute voie, ma vérité concernant des non-dits entre Marcel le voyant et Evelyne, l’olfacto-thérapeute (dont le mari est élagueur au chômage) sur des conditions d’élagages d’arbres de la propriété de Marcel le voyant ;
Donc, le 17 décembre, j’ai rétabli, et je suis fière de moi, toute la vérité sur des mensonges que Marcel le voyant et son compagnon me demandaient de taire…

Suite à ces échanges extraordinaires, Evelyne décide au nouvel an de reprendre contact avec sa mère avec laquelle, je rappelle, elle s’est fâchée depuis 6 ans et qu’elle refusait de voir et d’entendre !

Et comme par hasard, Jérôme, son mari a, cette semaine, un entretien d’embauche à Montpellier, à proximité des parents d’Evelyne !

Il est évident que cette femme refuse d’admettre que c’est le fait d’avoir rétabli la vérité qui a attiré, matérialisé ces changements merveilleux !


Mais qu’importe, moi je le sais et je suis heureuse d’avoir contribué à ce miracle avec le Code Chapelle.


Bonne continuation à tous, bises drunken

Noëlle

 &&&

 


Toujours le 15 janvier
NOELLE
rend compte à B.Chapelle :
"j’ai aujourd'hui vu le maire du village qui m’a confirmé
qu’il leur avait écrit; il m’a demandé comment la situation
évolue ( ce à quoi, j'ai répondu que je l’entendais moins,
mais c’est l’hiver ! Donc, le chien est moins souvent dehors !
Cela Restera à voir aux beaux jours) !Il a néanmoins,
rajouté, qu’il avait entendu que malheureusement ,
il n’y avait
pas grand-chose à faire ;

Ce à quoi, j'ai rétorqué que si les voisins n’écoutaient
pas la police municipale, je m’adresserai aux gendarmes,
et il m’a finalement confié qu’il connaissait un des gradés,
et qu’il pourrait s’adresser à lui en cas de besoin !

Toujours ce 15 janvier 2007 :
Un patient, ERIC, 40 ans le retardé et déréglé sexuel
m’appelle, alors qu’il n’y a aucune raison valable !

Décidément ! Toutes ces rencontres en résonances
de ce DECODAGE
!

Or, il est en garde chez un homme qui s’appelle
EMMANUEL !
prénom qui est fêté le jour de NOEL !
Cet EMMANUEL a été OUVRIER agricole
chez mon père
!

Mon père, (je souris) qui lui aussi est Maire de
son village!!
Voir l’histoire précédente !
Dans le DECODAGE sur les ATTOUCHEMENTS,
je parle de ce fameux ERIC : il est donc retardé et
déréglé sexuel ( il a UNE piqûre par mois ! pour calmer
ses pulsions sexuelles, il a déjà eu une condamnation
pour viol )!
je ne lui fais plus la bise mais à la place, je lui donne
une poignée de main, après avoir mis un gant
( démarche de B.Chapelle et j’apprécie ce meilleur
respect de moi-même)!

EMMANUEL : Vieux garçon, Il est famille
d’accueil pour des hommes ayant des handicaps
physiques ou moraux ! Il est légèrement lui aussi,
obsédé sexuel, et lit les petites annonces, et tente sa
chance auprès de NOELLE !
et par le plus grand des
hasards, EMMANUEL et ERIC l’obsédé, ont le docteur
ERIC comme médecin, ce qui logique puisqu’il est
obsédé sexuel lui aussi !


Incroyable ! B.Chapelle me fait prendre conscience
que seulement 20% de mes patients sont suivis
par le docteur ERIC !

Cette phrase avait été écrite dans le DECODAGE :

 

Citation:
NOELLE DIT : ERIC DUPONT : kiné, (j’aime bien ses cours
mais je me sens encore bloquée dans la communication, le
dialogue et la relation, mais c’est vu avec B.Chapelle, en vue
d’améliorer cela) ;



EPISODE maintenant de ERIC le KINE
! qui par le
plus grand des HASARDS sera en
panne de secrétaire
et répondra au téléphone personnellement, pour son
collègue ostéopathe THIERRY( prénom de mon frère qui
à l’âge de 16 ans voulait faire l’amour avec moi !Il me
revient à l’esprit que l’homme avec qui j’ai fait l’amour
pour la première fois s’appelait aussi, THIERRY !
NON, non, ce n’était pas mon frère ! Je n’avais jamais
fait attention !)

Bref, Le KINE ERIC, comme pour répondre
inconsciemment, à ma difficulté de me sentir à l’aise
avec lui, va tout faire pour m’obtenir un rendez-vous
avec son collègue ostéopathe le plus rapidement possible !
M’appelant jusque chez moi le soir pour me demander
si la date du 24 janvier me conviendrait !

24 janvier: jour de Saint François et là c’est une autre histoire !

BRAVO NOELLE et encore merci de votre témoignage.............

Revenons avec le DOCTEUR ERIC et son harcèlement
Celui-ci prend un malin plaisir, d’alimenter cette
RUMEUR pour donner le CHANGE ! Car, en fait, cela lui
permet de poursuivre de ses assiduités, une aide soignante,
mariée, au point de la HARCELER ! Celle-ci s’en est confiée
et plainte à Noëlle !

Vis-à-vis de cette aide soignante qui porte le même prénom
que sa femme , le docteur ERIC semble avoir des PULSIONS
sexuelles : « il lui saute dessus pour l’embrasser, et la peloter,
dès qu’il la voit, et ce, contre son gré !!!
Aussi, donc pour donner plus ou moins le change, il utilise
Noëlle comme PARAVENT !

Par exemple : « quand Noëlle laisse une note écrite chez un
patient, pour rendre compte de l’évolution de l’état du malade,
afin que celui-ci le transmette au docteur !
Le docteur ERIC, en plaisantant sous-entend que c’est un
billet doux, qu’elle lui a laissé » !!!

Le docteur ne se préoccupe pas de savoir, si son
comportement ne porte pas atteinte pas à la VIE
PRIVEE de NOELLE !


Cela pourrait vous faire sourire, sauf que Noëlle est
TERRIFIEE de la VIOLENCE dont ce médecin fait preuve,
aussi bien auprès de ces patients que du personnel
soignant féminin!


Elle a tellement peur de lui parler, qu’elle délègue aux
aides soignantes, ou autres infirmières, famille etc…..

°LE CHANTEUR maison de retraite = là, encore, il est
intéressant de constater que LE CHANTEUR, est aussi
le Nom de jeune fille, de l’arrière arrière GRD mère pater
qui se maria avec JEAN HELENE ! JEAN HELENE, qui est
le premier ANCETRE noté sur l’arbre généalogique, dont
le nom de famille est HELENE !



Voici un évènement qui est arrivé le 13 janvier 07

et qui fait à ma consultation du 11 janvier avec Béatrice  :

 Voici les résonances dans la MATIERE, du fait de publier sur le forum, son
histoire sur les attouchements et les NON DITS les accompagnant :

Prenons le cas de Mr NOEL patient de 82 ans, du
Docteur ERIC qui souffre soi-disant d’une bronchite !


Nous sommes le 13 janvier 2007, en fin de matinée !
Noëlle est inquiète, car elle trouve que l’état de Mr NOEL
est plutôt critique, aussi, elle conseille vivement à Patricia,
fille du malade, d’appeler le docteur ERIC, afin qu’il vienne
consulter son père !! Mais, Noëlle précise à Patricia, de ne
surtout pas lui dire que c’est elle qui est derrière l’appel !
Le docteur l’informe qu’il passera dans l’après-midi !

Noëlle réagit vivement en faisant des signes à Patricia
pour qu’elle insiste sur l’urgence de la situation, en
mettant en avant leur inquiétude et l’idée du SAMU !

Le docteur ERIC leur répond de faire comme bon leur
semble !!! Surtout que la mère de Patricia qui
s’appelle MARCELLE ( prénom de la femme de Paul ,
le GPère violeur de Noëlle a elle aussi une bronchite
et le même traitement que son mari !


Noëlle quitte cette famille rassurée, après que le SAMU
eut été contacté !


Mais, il y a malgré tout, cet arrière-goût de
LACHETE face au docteur !


Elle a déjà affronté le docteur ERIC en octobre 2006
pour l’histoire d’un malade dont le cas était lourd à
gérer !


Le docteur ERIC avait ESSAYE de la CULPABILISER
pour qu’elle prenne en charge le malade, en utilisant et
en insistant sur le MOT « ABANDONNER » ( terme sur
lequel il a lourdement insisté ) !

Pour prendre en charge, ce cas lourd, il lui conseillait de
se « débarrasser » de plusieurs de ses patients qui
finalement n’étaient rien en comparaison de ce cas difficile!
( Je tiens à signaler que le cas difficile refusait la maison
médicalisée à sa sortie d’hôpital !Et qu’il avait déjà mis
sa femme de +70ans, en chantage affectif, pour sa
rentrée prochaine à son domicile ! Elle serait la surveillante
de nuit de sa machine de survie, qui en aucun cas ne devait
s’arrêter!

Cette femme dort avec une alarme à proximité,
qui lui signale tout arrêt de la machine! Elle doit être apte,
le plus rapidement à la remettre en marche !!
Le cas échéant, elle appelle soit l’infirmière du village,
ou le service technique qui est sensé lui répondre à
toute heure de la nuit !
Les médecins remettaient la VIE de leur patient, entre
les mains de son épouse de + 70 ans, qui avait peur
de l’autorité de son mari, mais qui acceptait d’obéir à
cette forme d’amour ! Et ils comptaient en octobre 2006,
faire la même chose avec Noëlle!

Personne ne se préoccupait de savoir si la santé de
l’épouse permettait une telle responsabilité ! Pour sauver
une personne, ils n’hésitaient pas à en condamner deux !!!

N’oublions pas que NOELLE est la
REINCARNATION de VICTORINE HELENE,
et que son père aujourd’hui s’appelle JEAN!